Road to 2026 : pourquoi la nouvelle fiscalité automobile rend les voitures de société électriques indispensables dans votre parc automobile.

La fiscalité automobile fait actuellement l’objet d’une réforme en profondeur : les voitures électriques et à hydrogène deviendront bientôt la nouvelle norme. Le scénario de suppression progressive des moteurs thermiques s’accélèrera en 2026, année à partir de laquelle les voitures émettant du CO2 ne bénéficieront plus d’aucune déduction fiscale.
En plus de la fiscalité automobile, les bornes de recharge bénéficieront également d’un soutien financier . Donc, si vous voulez optimiser votre situation fiscale, la meilleure chose à faire est de commencer à électrifier votre parc automobile dès aujourd’hui.

1. Chez nous, l’électrification commence aujourd’hui !

A partir de 2025, la déductibilité des véhicules plug-in hybrides sera plafonnée à 75 %. En 2026, cette déductibilité sera réduite à 50% pour chaque voiture à moteur à combustion ; à 25% en 2027 ; et finalement à 0 % en 2028. Mais toutes les voitures achetées entre le 1er juillet 2023 et le 31 décembre 2025 seront déjà soumises à la nouvelle fiscalité, puisque la déductibilité fiscale de tous les frais professionnels pour les voitures neuves à moteur thermique sera sujette à un scénario de suppression progressive entre le 1er janvier 2023 et le 31 décembre 2025. Elle passera à 0 % le 1er janvier 2026.

Toute personne qui souscrit un contrat de leasing pour une période de 4 ou 5 ans sera donc déjà soumise au nouveau régime fiscal à partir de 2022. À cet égard, le choix que vous faites aujourd’hui en matière de motorisation et de technologie déterminera déjà les coûts de demain. Au moment de faire ce choix, il est important de considérer la faisabilité technique de l’installation d’une infrastructure de recharge au bureau et chez vos employés. Une approche technique intelligente et bien fondée est nécessaire et va bien au-delà d’un simple calcul du coût total de possession . À ce moment-là, il sera toujours financièrement intéressant faire le switch. Ceux qui continueront à faire de la résistance finiront par être pénalisés fiscalement.

2. Impact de l’organisation : des solutions de recharge au domicile des employés

Cela change beaucoup de choses, tant pour les entreprises que pour les employés. Sur la base du projet de loi, seul le conducteur peut déduire un montant jusqu’à 1.500 € par borne de recharge et par contribuable. Si vous vivez en couple, cela représente 2 x 1.500 € et une réduction d’impôt de 45 % jusqu’à la fin de 2022. Ce taux tombe à 30% pour les dépenses en 2023 et à 15% en 2024. Ceux qui choisissent rapidement une voiture électrique en tireront donc le plus grand bénéfice.

La condition est que la borne de recharge soit installée au domicile du conducteur. En outre, l’électricité doit être verte ou produite à partir de votre propre énergie renouvelable. Il doit également s’agir d’une borne de recharge intelligente, ce qui est actuellement décrit comme suit : le temps de charge, la capacité de charge ou le volume de charge doivent pouvoir être contrôlés par un logiciel. En pratique, il faudra utiliser intelligemment le tarif capacitaire et vos panneaux solaires afin de limiter l’impact sur le réseau électrique. Avec notre partenaire Stroohm, nous proposons déjà des solutions qui contrôlent votre borne de recharge en fonction de la consommation de votre foyer ou de votre entreprise.

Il est important de conclure des accords clairs dans votre politique automobile concernant les solutions de recharge que vous fournissez en tant qu’employeur et les contrôles intelligents supplémentaires qui sont payés par l’employé.

3. Ouvrir l’infrastructure de recharge au bureau au public ?

Qui souhaite bénéficier d’une déduction fiscale accrue pour l’installation d’une infrastructure de recharge au bureau est tenu de respecter un certain nombre de conditions. Selon la nouvelle fiscalité, les bornes de recharge doivent être accessibles au public pendant les heures d’ouverture normales. Qui installe une infrastructure de recharge uniquement pour les employés et les visiteurs n’est pas éligible. Ces infrastructures doivent être communiquées via le SPF Finances et EAFO afin que chacun sache où se trouvent vos bornes de recharge et puisse les utiliser.

Là encore, le message est de ne pas attendre trop longtemps pour électrifier votre flotte et aménager un lieu de recharge. En effet, la déduction fiscale est dégressive dans le temps. Dans la proposition, les investissements consentis pendant la période du 1er septembre 2021 au 31 décembre 2022 pourront même être déduits à 200%, et les frais d’installation des bornes de recharge accessibles au public installées pendant la période du 1er janvier 2023 au 31 août 2024 pourront être déduits à 150%.

4. Hyundai est prêt à donner des conseils ciblés à votre entreprise

La nouvelle fiscalité automobile entraîne de nombreux changements. Les voitures de société électriques ou les voitures à hydrogène sont fortement stimulées. Plus tôt vous prendrez le train en marche, plus vous bénéficierez d’avantages fiscaux. Le même scénario s’applique aux bornes de recharge au travail et à la maison. Une question importante demeure : quelle solution est la meilleure adaptée à l’infrastructure et aux préférences de votre entreprise ?

Avec de nombreux modèles plug-in hybrides et entièrement électriques dans la gamme Hyundai et des experts dans le domaine de la mobilité électrique, nous pouvons vous mettre sur la voie d’un avenir durable. Nous vous guidons dans le choix, l’installation et la gestion de votre flotte et des bornes de recharge de votre entreprise.

N’hésitez pas à nous contacter. Nous examinerons ensemble toutes les possibilités qui s’offrent à vous, ce qui nous permettra ensuite de vous proposer une solution sur mesure.