Façonné au fil de l’Histoire, le progrès n’arrive jamais par hasard.

Il était une fois un homme déterminé à offrir à son pays et à sa descendance une nouvelle perspective… C’est ainsi qu’est né Hyundai, un constructeur qui – aujourd’hui encore – s’inspire de la détermination de son créateur pour se tourner vers l’avenir.

Un homme inspiré par le désir d’un avenir meilleur.

La vie du fondateur de Hyundai Group est jalonnée de réussites en tous genres. Découvrez son extraordinaire parcours.
video video play last slide
  1. 1931

    Le fondateur de Hyundai, Chung Ju-yung, naît à Asan, village situé à 50 km au nord de la zone coréenne démilitarisée (DMZ), dans l’actuelle Corée du Nord. Aîné d’une fratrie de sept enfants, Ju-yung était destiné à prendre la relève de la ferme familiale. Il décide pourtant de braver le destin : il s’enfuit de chez lui par trois fois (la dernière fois en 1931, à 18 ans), dans l’espoir d’un meilleur avenir que celui que sa famille lui réservait. Avec un ami, Ju-yung fait sa première fugue à 16 ans. Ils arrivent dans la ville de Kowon où ils travaillent comme ouvriers du bâtiment. Ju-yung se découvre alors une passion pour le génie civil. Après deux mois d’escapade, le père de Ju-yung retrouve son fils et le ramène à Asan. Lors de la deuxième tentative, Ju-yung et son ami sont dupés par les promesses d’embauche d’un inconnu, et perdent tout leur argent.
  1. 1
video video play last slide
  1. 1933

    Après une année passée à aider son père dans la ferme familiale, Ju-yung s’échappe à nouveau dans l’espoir d’une vie meilleure – pour lui et sa famille. C’est ainsi qu’il parvient à s’acheter un billet de train pour Séoul… en vendant une vache de son père. Arrivé à la capitale, Ju-yung entreprend des études de comptable. Il lit beaucoup à propos d’un certain Abraham Lincoln, qui était parvenu à se faire connaître malgré des origines sociales plutôt modestes. L’escapade tourne court : deux mois plus tard, son père le retrouve pour le ramener – une fois encore – à la maison.
  1. 1
video video play last slide
  1. 1935

    De retour à la campagne, le père de Ju-yung comprend enfin les désirs de départ de son fils, et accepte de le laisser partir. Dès 1935, Ju-yung multiplie les emplois dans différents secteurs, travaillant ainsi comme docker, transporteur de pierres, puis enfin livreur de riz – un métier pour lequel il doit apprendre à faire du vélo ! Grâce à sa passion et à sa vision indéfectibles, Ju-yung prend les rênes du magasin en deux années seulement. C’est alors qu’il doit faire face à un nouveau défi : l’interdiction du commerce de riz en Corée.
  1. 1
video video play last slide
  1. Image of the Hyundai's founder.

    1940

    Face à cette interdiction du commerce de riz, Ju-yung se met à la recherche d’une activité « qui n’exigerait pas de lourds investissements, mais serait très rentable ». En 1941, il ouvre un garage automobile à Séoul – sa première expérience avec l’industrie automobile. Rapide et efficace, l’entreprise affiche déjà les futures qualités de la marque Hyundai : Ju-yung racontera plus tard, avec fierté, que son garage « réparait en cinq jours ce que la concurrence réparait en vingt jours ».
  1. 1
video video play last slide
  1. 1947

    Après être passé de 20 à 70 salariés en trois ans seulement, le garage fusionne – sur décision du gouvernement – avec une aciérie afin de soutenir l’effort de guerre. En 1947, Ju-yung se lance dans une cinquième aventure professionnelle en fondant Hyundai Group, une entreprise du bâtiment. Sous contrat avec l’État coréen, la société « Hyundai Engineering & Construction » incarne la modernisation du pays – ce qui exige la construction de routes. Ju-yung comprend une chose : si les routes sont les veines du pays, les voitures sont le sang qui y coule. Fils d’agriculteur, Ju-yung ne se décourage jamais et n’hésite pas à surmonter les obstacles : c’est ainsi qu’il joue un rôle essentiel dans la reconstruction de son pays et concrétise sa vision de départ. « Si on me demandait quelle était la force motrice de Hyundai, je répondrais : le désir d’un avenir meilleur. » Et la vache vendue, dans tout ça ? Peu de temps avant sa mort, Ju-yung a tenu à payer sa dette en faisant don à son pays de 1 001 vaches – un geste symbolique, en hommage à son père grâce auquel tout est devenu possible.
  1. 1

Naissance de Hyundai Engineering and Construction Company

L’entreprise Hyundai Engineering and Construction Company est fondée en 1947. « Hyundai » signifie « modernité » en coréen. Le nom est dérivé de « Hyun » (현) qui signifie « moderne » ou « présent », et de « Dai » (대) qui signifie « ère » ou « génération ».

video video play last slide
  1. 1967

    L’entreprise Hyundai Motor Company est fondée en 1967. La construction de l’usine d’Ulsan se termine l’année suivante. Cette usine – aujourd’hui le plus grand site intégré de construction automobile au monde – affiche une capacité de production de 1,6 million d’unités par an. Hyundai Motor Group contrôle l’ensemble de sa chaîne logistique : outre sa propre aciérie, la société opère une flotte internationale de navires via sa filiale Hyundai Glovis.
  1. 1
video video play last slide
  1. 1968

    En 1968, la Cortina devient le premier véhicule assemblé par Hyundai sur son site d’Ulsan, en collaboration avec Ford Motor Company. Six mois seulement se seront écoulés entre la pose de la première pierre de l’usine et la fabrication du premier véhicule – un record à l’époque parmi toutes les usines Ford du monde entier !
  1. 1
video video play last slide
  1. 1975

    Fort du succès de la Cortina, Hyundai développe son premier modèle. L’entreprise recrute George Turnbull, ancien directeur général d’Austin Morris (British Leyland), ainsi que des ingénieurs issus de grands constructeurs européens. Ensemble, ils conçoivent et construisent la Pony, première voiture sud-coréenne de grande série, commercialisée dès décembre 1975.
  1. 1
video video play last slide
  1. 1980

    Les années 80 voient l’expansion rapide de Hyundai, multinationale de premier plan qui commence à sérieusement concurrencer les constructeurs traditionnels. La première Hyundai Sonata est lancée en 1985, suivie en 1986 par la Pony Excel qui devient la première Hyundai vendue aux États-Unis.
  1. 1
video video play last slide
  1. 1990

    Au cours des années 90, Hyundai expérimente de nouveaux modèles électriques et hybrides. Première voiture 100 % électrique de la marque, le prototype Sonata Electric voit le jour en 1991. Après des premiers tests de systèmes de propulsion hybride en 1994, la FGV-1 hybride-électrique est dévoilée en 1995 lors du Salon de l’automobile de Séoul. Ce modèle propose alors une technologie de transmission électrique permanente. Parallèlement au développement de véhicules à carburant flexible durant l’année 1998, l’entreprise démarre son activité de véhicules électriques à pile à combustible à la fin des années 90.
  1. 1

Début des années 2000

Le changement de millénaire voit Hyundai refondre complètement son image et devenir une marque internationale centrée sur la qualité, le design et la fabrication de ses modèles. Le premier SUV de la marque, SANTA FE, est lancé avec succès en 2000, bientôt suivi par TUCSON en 2004.

video video play last slide
  1. Image de Santa Fe, premier SUV Hyundai.

    2000

    Hyundai lance son premier SUV, SANTA FE, en 2000. Tirant son nom de la capitale de l’État du Nouveau-Mexique, SANTA FE est un franc succès aux États-Unis et devient rapidement le premier modèle vendu du constructeur.

  2. Image de Hyundai Tucson.

    2004

    Hyundai lance TUCSON, premier SUV moderne et compact de la marque. Le modèle est désigné « Meilleur crossover » par l’Association des Journalistes Automobile du Canada, et remporte un Good Design Award (Japon) l’année de son lancement.

  3. Image de Hyundai i30.

    2007

    Lancement d’i30, premier modèle « i » conçu pour répondre aux exigences spécifiques de la clientèle européenne, et qui permet enfin à Hyundai de proposer un modèle performant dans le segment C.

    Depuis 2010 : pionniers de la mobilité de demain

    Tout au long des années 2010, les véhicules et technologies respectueuses de l’environnement deviennent des enjeux croissants pour Hyundai. Objectif futur du constructeur : être un fer de lance en matière de mobilité zéro émission, en améliorant l’efficacité du carburant et en étudiant de nouvelles possibilités énergétiques.

    video video play last slide
    1. Image d’ix35, première Hyundai à pile à hydrogène produite de série.

      2013

      Hyundai lance ix35 Fuel Cell, premier véhicule à pile à hydrogène produit en série. Le modèle offre de nombreux avantages pour tous : rapidité de ravitaillement, autonomie généreuse et avantages environnementaux Cette même année, le constructeur développe sa présence dans le sport automobile avec le lancement de l’écurie Hyundai Motorsport World Rally Championship.
    1. 1
    video video play last slide
    1. Image de IONIQ hybride, hybride rechargeable et électrique.

      2016

      2016 voit l’arrivée de Hyundai IONIQ, première voiture au monde déclinée en trois motorisations électrifiées – hybride, hybride rechargeable et électrique. Son nom dérive de la fusion entre « ion » et « unique ».
    1. 1
    video video play last slide
    1. Image d’i30 N.

      2017

      Nouvelle i30 N inaugure la gamme sportive de la marque, baptisée Hyundai N. Basée sur Nouvelle i30, i30 N a été entièrement conçue pour offrir un plaisir de conduite maximal au quotidien – sur route comme sur piste. Développées à Namyang et affûtées sur la piste du Nürburgring, les modèles Hyundai N sont nés pour offrir des performances ultimes et susciter l’émotion à leur volant.
    1. 1
    video video play last slide
    1. Image de Nouveau Kona Electric.

      2018

      Premier SUV compact électrique en Europe, Nouveau KONA Electric combine polyvalence et plaisir de conduite. Ce véhicule innovant brille par une autonomie généreuse, mais aussi par son habitabilité et son style SUV audacieux – pour une conduite sans compromis.
    2. Image de Nouveau Kona Nexo.

      2018

      Nouveau NEXO incarne l’engagement de Hyundai en faveur de véhicules éco-responsables – et consolide son leadership en matière de véhicules électriques à pile à combustible (FCEV). NEXO a d’ailleurs battu un record, celui de la plus longue distance parcourue par un véhicule électrique à pile à combustible – 600 km en une seule recharge !
    1. 1
    2. 2
    video video play last slide
    1. Image du concept car 45.

      2019

      Dévoilé devant un public nombreux lors du Salon de l’automobile de Francfort en 2019, le dernier concept car Hyundai annonce le futur de l’e-mobilité. Sobrement baptisé « 45 », ce concept électrique rend hommage à l’un des modèles les plus emblématiques de la marque. Avec son design futuriste rappelant d’une icône apparue il y a 45 ans (la Hyundai Pony Coupé), 45 propose une toute nouvelle expérience embarquée, annonciatrice des véhicules autonomes de demain. Le concept car ouvre la voie à une nouvelle ère du design Hyundai, centrée sur l’électrification, les technologies autonomes et le design intelligent.
    1. 1